ACTUALITÉS

2,2 milliards de dollars demandés au gouvernement fédéral pour s’attaquer aux inondations et à la contamination des Grands Lacs et du Saint-Laurent

 

Investissement pour favoriser une nouvelle économie régionale verte

 

Ottawa, CANADA, 21 mai 2020 – Le Collaboratif Grands Lacs - Saint-Laurent publie aujourd’hui son plan d’action pour protéger les Grands Lacs et le Saint-Laurent 2020-2030.

Le plan d’action invite le gouvernement fédéral à financer une démarche d’avant-garde d’une valeur de 2,2 milliards de dollars sur 10 ans pour s’attaquer à certains des plus grands problèmes environnementaux de cette région. Ce plan développé et appuyé par de nombreux intervenants se veut être un catalyseur pour relancer l’économie de la région gravement affaiblie par le COVID-19 et pour créer des emplois durables dans une nouvelle économie verte.

"Pour la première fois, des défenseurs de l’environnement, des experts et des groupes autochtones de la région des Grands Lacs et du Saint-Laurent se sont unis pour appeler le gouvernement du Canada à investir 2,2 milliards de dollars pour protéger cet immense écosystème qui nous unit et où vivent près de 20 millions de Canadiens, tout en soutenant notre santé et notre prospérité ", a déclaré Jean Cinq-Mars coprésident du collectif des Grands Lacs et du Saint-Laurent et ancien Commissaire au développement durable du Québec.

Le plan d’action 2020-2030 a été élaboré avec la contribution de centaines d’experts et de parties prenantes au Québec et en Ontario, qui ont forgé un consensus sur les investissements nécessaires pour relever certains des plus grands défis environnementaux : les inondations côtières et autres impacts du changement climatique, les infrastructures d’eaux usées désuètes, l’exposition à des polluants toxiques dans les eaux de ruissellement, agricoles et urbaines qui accélèrent la prolifération d’algues nuisibles et la contamination chronique des plages. Les investissements bénéficieraient aux communautés côtières autochtones et non autochtones, comme Thunder Bay, la Première nation de Fort William, Chatham-Kent, Toronto, Clarington, Montréal, Kahnawake, Adanak Wolinak, Québec, Pessamit, Gespeg et Sainte Flavie, Carleton-sur-Mer, les Îles de la Madeleine et bien d’autres.

De plus, le plan d’action recommande de mettre en place des dispositions institutionnelles nouvelles et innovantes pour obtenir un meilleur alignement et une collaboration efficace entre les gouvernements fédéral, provinciaux et locaux et les organisations locales, notamment : un groupe de travail fédéral interministériel pour assurer le financement et l’alignement des actions :

Une Commission des Grands Lacs et du Saint-Laurent pour coordonner la mise en œuvre des recommandations au sein du gouvernement fédéral, provincial et local: 

-Une organisation autochtone pour les Grands Lacs et le Saint-Laurent;

-Des équipes pour assurer la mise en œuvre sur le terrain;

-Des centres de recherche et d’innovation et des équipes d’assistance technique pour renforcer les connaissances et les capacités dans toute la région;

-Un contrôle régulier par le Commissaire fédéral à l’environnement et au développement durable.

 "Les États-Unis ont déjà engagé 2 milliards de dollars au cours des 10 dernières années dans les Grands Lacs ", a déclaré Gord Miller, coprésident du Collaboratif des Grands Lacs et du Saint-Laurent et ancien commissaire à l’environnement de l’Ontario. "Le Canada a besoin de rattraper le temps perdu, en rendant du financement disponible pour protéger cet écosystème d’une importance globale remarquable.. "

CARTE DES COMITÉS ZIP

territoire_complet_zip_carte

RESTEZ INFORMÉS

ÉVÉNEMENTS À VENIR

Panel en direct pour un Saint-Laurent sans plastique - 11 juin 2020

Pour en savoir plus >>>

Ocean Hackathon® 2020 Rimouski - du 9 au 11 octobre 2020

Pour en savoir plus >>>

Archive des événements

Réalisation et hébergement signés tegara.ca

Admin

Ce site Web a été réalisé grâce au soutien financier du gouvernement du Canada agissant par l'entremise du ministère fédéral de l'Environnement et du Changement climatique.