Articles

Le Comité ZIP du Sud de l'Estuaire dépose un mémoire sur le projet Énergie Est de TransCanada

couv_memoire_bape_energieest_zip_seDans le cadre des audiences publiques du Bureau d'Audiences publiques sur l'Environnement (BAPE) de mars 2016, le Comité ZIP du Sud de l'Estuaire tient à transmettre à la commission certaines de ses préoccupations quant au projet de pipeline Énergie-Est de Trans-Canada.

Le Comité ZIP du Sud-de-l’Estuaire s’oppose au projet de pipeline Énergie Est de TransCanada dans les circonstances actuelles et recommandent les éléments suivants si des démarches ultérieures devraient être mises de l’avant:
• Le Comité ZIP recommande que des recherches et scénarios plus approfondis soient mis de l’avant afin d’évaluer les impacts sur les habitats, la faune et la flore particuliers de l’estuaire moyen ;

• Le Comité ZIP du Sud-de-l’Estuaire recommande qu’une révision des coûts reliés aux dommages à verser en cas de déversement soit établie en fonction des coûts réels des impacts notamment sur le tourisme, le transport maritime, la pêche, la biodiversité, les services écologiques, etc des écosystèmes côtiers. Cette évaluation des coûts devrait être établie par un groupe d’experts indépendant ;

• Le Comité ZIP du Sud-de-l’Estuaire recommande que des recherches plus approfondies sur les impacts en cas de déversement acccidentel en particulier en saison hivernale soit établie en fonction de la biodiversité, des écosystèmes côtiers et insulaires et en tenant compte des courants et des marées dans l’estuaire moyen et maritime. Cette évaluation devrait être établie par un groupe d’experts indépendant ;

• Le comité ZIP du Sud-de-l’Estuaire préconise la prépondérance d’un processus transparent entre le promoteur et la société civile via la concertation pour assurer la satisfaction de tous et la pérennité des richesses du territoire visé par le projet ;

• Le comité ZIP du Sud-de-l’Estuaire préconise la consultation de la table de concertation régionale (TCR) du sud de l’estuaire moyen dans les démarches du promoteur.

L’adoption d’une vision intégrée est nécessaire car il s’agit d’un seul écosystème – une véritable mer intérieure reconnue pour sa fragilité, son caractère unique et la richesse de sa biodiversité. L’analyse globale des risques et des dangers nécessite que l’on considère l’estuaire moyen dans son ensemble.

Pour consulter le mémoire >>>

PARTAGER

Réalisation et hébergement signés tegara.ca

Admin