Articles

Stratégies Saint-Laurent, regroupement des comités ZIP, tient à saluer le gigantesque exploit de Mylène Paquette

mylenepaquette_1505 000 km et plusieurs milliers de coups de rame plus loin, Mylène Paquette a réussi sa mission et contribué de manière importante à sensibiliser la population à l'importance des écosystèmes marins, notamment ceux du fleuve et du golfe Saint-Laurent.

Elle a d'ailleurs raconté, à son arrivée, à quel point cet objectif a été une source de motivation pour elle. Tout au long du voyage, la rameuse a échangé avec de jeunes élèves tant sur son aventure que sur l'océan sur lequel elle naviguait. Elle a d'ailleurs publié une lettre aux derniers jours de son voyage qui rend hommage au milieu océanique où elle a ramé pendant quatre longs mois.

Mylène Paquette est préposée aux bénéficiaires auprès des enfants de l'hôpital Sainte-Justine, à Montréal. Elle a découvert la rame océanique à 27 ans. En 2010, elle effectuait une première traversée de l'Atlantique à la rame entre la Barbade et le Maroc. Elle était alors la seule femme d'un équipage de six rameurs.

Elle est devenue, à 5h09 mardi matin, la première Nord-Américaine à traverser l'Atlantique-Nord à la rame, après 129 jours seule dans son embarcation, 30 dépressions météo, une dizaine de tempêtes avec des vagues jusqu'à 12 mètres, 10 chavirements et d'innombrables joies et souffrances. Bravo et merci!

Pour lire la lettre à la mer de Mylène Paquette et naviguer sur son site Internet >>>

PARTAGER

Réalisation et hébergement signés tegara.ca

Admin