Numéro 43 • novembre 2015
 
 
 
 
 

L’Écho du Saint-Laurent est le bulletin d’information de Stratégies Saint-Laurent. Il est diffusé plusieurs fois par an par courriel et est archivé sur le site Internet de Stratégies Saint-Laurent. Il s’adresse aux membres et partenaires de Stratégies Saint-Laurent ainsi qu’à toute personne intéressée par les enjeux touchant le fleuve Saint-Laurent. N’hésitez pas à le diffuser au sein de votre réseau de contacts. Votre bulletin d’information n’apparaît pas convenablement? Cliquez ici afin de le voir dans votre navigateur.

Sommaire

Nouvelles de Stratégies Saint-Laurent Nouvelles des comités de Zones d’intervention prioritaire (ZIP)
Autres nouvelles

Événements à venir

  • Nouvelles de Stratégies Saint-Laurent

Stratégies Saint-Laurent souhaite un développement portuaire intégré au Québec
Après avoir produit un avis sur la Stratégie maritime du Québec, et fort d’une longue expérience contributive au sein du Comité de concertation Navigation du Plan d’action Saint-Laurent (PASL) et du Comité consultatif du Saint-Laurent de l’Alliance verte - un programme de certification environnementale permettant aux compagnies maritimes de mesurer et réduire leur empreinte - Stratégies Saint-Laurent s’impliquera dans les consultations relatives au développement portuaire, à commencer par celle inscrite sous l’égide de l’Agence canadienne d’évaluation environnementale (ACÉE) pour le projet Beauport 2020 du Port de Québec.

Stratégies Saint-Laurent entend donc proposer sa vision du développement portuaire de la région lors de cette consultation et également faire valoir qu’un tel développement devrait être enchâssé dans une vision holistique et intégrée, en phase avec le principe de la gestion intégrée du Saint-Laurent, qui s’inscrit davantage dans la complémentarité que dans la compétition et offrant à l’industrie des solutions de développement économique intéressantes ayant le moins d’impacts environnementaux et sociaux possibles.


Crédit photo: Stéphane Miller pour Stratégies Saint-Laurent

Retour au sommaire >>>

 

La stratégie de navigation durable, un modèle inspirant à l'heure des enjeux et débats sur le développement de l'industrie
Stratégies Saint-Laurent s’implique depuis les tout débuts sur le Comité de concertation navigation (CCN) du Plan d’action Saint-Laurent (PASL). Ce dernier réunit des intervenants de première importance, qui, depuis 1998, travaillent, dans un esprit de concertation, à générer une Stratégie de navigation durable associée à un plan d’action.
Cette première Stratégie adoptée en 2004 a fait, récemment, l’objet d’un bilan (2004-2011) et d’un plan d'action renouvellé (2012-2017). Si la Stratégie renferme une dizaine de grands principes, servant à orienter les actions du comité ainsi que des enjeux prioritaires, le plan d’action, quant à lui, vise des cibles plus précises et notamment des actions à entreprendre sur des enjeux émergents. Ces enjeux comprennent, entre autres, l'introduction et la propagation d'espèces exotiques envahissantes, la navigation de plaisance et les sports nautiques durables, le transport de matières dangereuses et les mesures environnementales d'urgence, les bruits sous-marins, l'aménagement portuaire et les relations villes-ports.

Cette approche devrait inspirer le développement d’une vision portuaire et maritime pour l’ensemble du Saint-Laurent.


Pour consulter l'avis de Stratégies Saint-Laurent déposé au Ministre D'Amours sur la Stratégie maritime du Québec >>>

Retour au sommaire >>>

  • Nouvelles des comités de Zones d’intervention prioritaire (ZIP)

Comité ZIP Jacques-Cartier : 16 000 m2 de plants de renouée japonaise répertorié
Le Comité ZIP Jacques-Cartier vient de terminer le projet Prévenir la prolifération de la renouée japonaise sur le territoire de la CMM(Communauté métropolitaine de Montréal).
Ce projet, qui aura duré 4 ans, a, ainsi, permis de répertorier 128 colonies de renouée japonaise totalisant une superficie de 16 000 m2 grâce à l'important soutien des municipalités et organismes partenaires.

Sa croissance rapide et le fait qu'elle puisse éliminer quasiment toutes les espèces présentes sur un site, pose de nombreux problèmes aux gestionnaires d’espaces publics et aux particuliers qui n’arrivent plus à maîtriser sa prolifération. De ce fait, une caractérisation et un suivi de cette plante exotique envahissante était nécessaire. C’est dans cette optique qu’en 2012, les comités ZIP des Seigneuries et Jacques-Cartier ont mis en place un comité de coordination, dans le but de réduire l’introduction et la propagation de la renouée japonaise.
Ces quatre années de travail ont permis, entre autre, l’élaboration de fiches de sensibilisation visant divers publics, en plus de trouver des protocoles de contrôle de la plante. Plusieurs années de contrôle sont nécessaires afin d’observer des résultats concluant. Cependant, jusqu’à maintenant, la méthode qui semble le mieux fonctionner est celle du bâchage. La compétition végétale est une méthode qui pourrait également être bénéfique, toutefois celle-ci devra être réalisée au courant des prochaines années.


Pour en savoir plus sur le projet et consulter la carte interactive >>>

Pour consulter le communiqué de presse complet >>>

Crédit photo: Comité ZIP Jacques-Cartier


Retour au sommaire >>>



Comité ZIP Les Deux Rives: un projet en agroenvironnement à la rescousse du lac Saint-Paul
Le Comité ZIP Les Deux Rives a entrepris un projet visant la réduction des apports en sédiments et nutriments d’origine agricole afin d’améliorer la qualité de l’eau du lac Saint-Paul. Ce dernier a subi, ces dernières années, des épisodes de floraison de cyanobactéries et de forte mortalité de poissons. Ce projet consiste principalement à accompagner les producteurs agricoles concernés dans la mise en place d’actions agroenvironnementales, notamment l’implantation de bandes riveraines. De grande envergure, ce projet concerne plus d’une centaine de producteurs agricoles et 95 km de cours d’eau. Il s’échelonne sur trois phases.
La phase 1, bien entamée, consiste à réaliser la caractérisation des terres et du cours d’eau d’une trentaine de producteurs agricoles. Réalisée au printemps dernier cette caractérisation donne lieu à l’écriture de plans d’action qui seront soumis aux propriétaires cet hiver.


Pour en savoir plus sur ce projet >>>

Crédit photo: Comité ZIP Les Deux Rives

Retour au sommaire >>>

Le Comité ZIP du Haut-Saint-Laurent réalise une étude sur le potentiel de compensation de l’habitat du poisson dans la rivière St-Charles
La protection et la mise en valeur de la rivière Saint-Charles (bras du fleuve Saint-Laurent) sont des éléments indissociables de la mission du Comité ZIP du Haut-Saint-Laurent. Depuis plusieurs mois, le Comité ZIP travaille sur un projet d’étude de la rivière Saint-Charles afin de créer un plan d’action, pour la Ville de Salaberry-de-Valleyfield, afin d’améliorer l’habitat du poisson . Dans le cadre de ce projet le Comité ZIP réalise un inventaire de poissons, une caractérisation de son habitat et des bandes riveraines ainsi qu’une campagne d’échantillonnage d’eau. Le rapport, incluant le plan d’action, sera remis à la Ville à la fin de décembre 2015.
Ce projet est coordonné par Steve Hamel, biologiste, un nouvel arrivant au sein de l’équipe du Comité ZIP. Steve occupe le poste de chargé de projet.

Crédit photo: Comité ZIP du Haut-Saint-Laurent


Retour au sommaire >>>

Comité ZIP du Sud-de-l’Estuaire : Les herbiers de zostères marines dans la baie de Mitis en bonne voie de reconstitution !
Le Comité ZIP du Sud-de-l’Estuaire, vient de terminer un projet de transplantation de zostères marines dans la baie de Mitis, dont l’herbier avait considérablement diminué ces dernières années.

Les herbiers de zostères marines font partie des habitats côtiers les plus productifs au monde. En effet, les herbiers sont essentiels pour la faune aquatique, ils servent de pouponnière, de garde-manger et d'abri pour de nombreuses espèces aquatiques. De plus, ils permettent de diminuer la vitesse des courants et des vagues, d’augmenter la sédimentation et contribuent à réduire l’érosion des berges.

Ce projet, qui tire à sa fin, a permis d'évaluer différentes techniques de transplantation et la capacité de ce milieu naturel à se régénérer. Au cours du projet, ce sont 1 730 plants de zostères marines qui ont été transplantés. Le taux de survie après 2 années de suivi est de 57 %. Les plants ont démontré, pour certains, une forte croissance au niveau latéral puisque leur diamètre est passé de 10 cm à 45 cm, permettant aussi une accumulation de sédiment à la base des plants.

De plus, le comité ZIP a mené une expérience dans la salle des bassins de l’Institut-Maurice-Lamontagne afin de produire de la zostère marine en bassins à flot continus. Les deux années de suivi de cette expérience ont permis de détailler une méthodologie de production et de faire ressortir certains paramètres optimaux de croissance tout en limitant la prolifération d’algues et d’épiphytes. « À notre connaissance, il s’agit de la seule production de ce genre à avoir été réalisée à ce jour », mentionne Étienne Bachand, directeur adjoint au comité ZIP du Sud-de-l’Estuaire.

 

Pour consulter le rapport détaillé du projet >>>

Crédit photo: Comité ZIP du Sud-de-l'Estuaire

Retour au sommaire >>>

Le Comité ZIP Côte Nord du Golfe bientôt répondant local pour le sauvetage d’oiseaux en cas de déversement
Cette semaine, le Comité ZIP Côte Nord du Golfe (CNG) participera à une formation organisée dans le cadre du plan d'intervention d'urgence en cas de déversements d'hydrocarbures.
Ce plan d’intervention est opéré par la Fondation les oiseleurs du Québec, en partenariat avec le Service canadien de la Faune (SCF) d'Environnement Canada - région du Québec -, La Garde Côtière et la Société d’intervention maritime de l’est du Canada (SIMEC). À l’issue des formations données à Baie-Comeau et à Sept-Îles, une vingtaine de volontaires et de représentants d’organismes de la Côte-Nord (dont le Comité ZIP CNG) deviendront ainsi les répondants locaux qui seront contactés lors d’un éventuel déversement pour aider à mettre en œuvre le plan d’intervention d’urgence.

Rappelons que le Comité ZIP CNG est gardien de la ZICO de Sept-Îles depuis 2009. Son mandat consiste à mettre en œuvre le plan de conservation que Nature Québec a réalisé pour la ZICO. En tant que gardien, le Comité ZIP CNG a déjà rédigé un guide de bonnes pratiques dans la ZICO et mis en place une Route des oiseaux composée de caches d'observations, de panneaux d'interprétation et de capsules audio.  Depuis lors, la conservation et la protection des communautés aviaires sont donc devenues un dossier de prédilection pour le Comité ZIP CNG.

Crédit photo: Aurore Pérot



Retour au sommaire >>>

 

Comité ZIP de la Rive Nord de l'estuaire : séances d'information sur l'érosion côtière et de formation sur les techniques douces d'atténuation destinées aux élus et aux citoyens en 2016
Face au problème d'érosion côtière grandissant sur la Côte Nord, le Comité ZIP de la Rive Nord de l'estuaire (RNE) proposera des séances d'information et de formation destinées aux élus, MRC, citoyens et aux jeunes durant l'hiver et l'automne 2016.
La formation destinée aux citoyens et aux jeunes comprendra un carnet d'information ainsi qu'une démonstration, sur le terrain, de méthodes d'atténuation, dites douces.
Celle à l'intention des élus se fera sous forme d'ateliers.

La formation citoyenne permettra d'apporter des clés pour la compréhension des processus à l'oeuvre dans l'érosion des berges et une meilleure connaissance des techniques douces. Ainsi, les citoyens seront mieux outillés pour mettre en place des mesures concrètes, accessibles à tous et peu coûteuses pour atténuer le phénomène sur leur propore terrain.

Les formations offertes aux élus seront conçues de manière à devenir un outil à consulter en prévision de toute planification de développement local côtier ou de demandes d’information faites par les citoyens aux élus. Le but de cette initiative est d’apporter aux élus plus de lumière sur l’érosion côtière, ses impacts et ses techniques d’atténuation, mais aussi sur les portées et limites des règlements et lois en vigueur. Ultimement, l’objectif de cette formation est de favoriser la mise en place de mesures de protection efficaces et répétables dans une perspective de gestion intégrée des berges du Saint-Laurent. Ces formations seront offertes aux élus de l’ensemble des municipalités du territoire du Comité ZIP RNE.



Retour au sommaire >>>

  • Autres nouvelles

Les conférences des Ateliers sur la conservation de Nature Québec, édition 2015, sont maintenant disponibles en ligne!
Le mois dernier se tenaient les Ateliers sur la conservation des milieux naturels à Sainte-Adèle, dans la région des Laurentides. Organisés par Nature Québec, en étroite collaboration avec Environnement Canada, le Réseau des milieux naturels protégés et la Fondation de la faune du Québec, ces deux journées de formation portaient, cette année, sur la conservation des milieux naturels au sein des municipalités.

Les 200 participants ont pu apprendre de nouvelles façons de faire en conservation, discuter des différentes initiatives réalisées et présenter leurs bons coups.

L'ensemble des présentations réalisées lors de cet évènement sont disponibles en ligne à voir ou à revoir!


Retour au sommaire >>>

 

Une nouvelle directrice à la tête de Eau Secours!
Après près de sept ans à diriger avec beaucoup d’enthousiasme Accès fleuve/Comité ZIP Ville-Marie, Ariane Cimon-Fortier a décidé de relever de nouveaux défis en acceptant la direction générale de la Coalition Eau Secours!, dont la mission est de revendiquer et promouvoir une gestion responsable de l’eau au Québec. Ce changement se fait toutefois dans la continuité de ses valeurs et de son grand intérêt pour l’eau.
Forte de 18 ans d’implication en éducation, en sensibilisation et en défense des droits des citoyens, Eau Secours! est d’autant plus nécessaire que les occasions de s’impliquer se multiplient au quotidien : développement des hydrocarbures, fluoration de l’eau, déversement des eaux usées de Montréal, privatisation de l’eau, eau embouteillée, etc. En plus de ces dossiers chauds, Ariane travaillera avec toute l’équipe d’Eau Secours! afin de développer une offre de formations et de conférences renouvelées. Le réseau ZIP, Stratégies Saint-Laurent et Eau Secours! seront heureux de collaborer dans un avenir proche !




Retour au sommaire >>>

 

40e congrès de l’Association des biologistes du Québec : les présentations sont disponibles en ligne!
C’est avec une participation record de 270 participants que s’est clos le 40e congrès annuel de l’Association des biologistes du Québec (ABQ). L’eau, un sujet qui a fait maintes fois les manchettes de l’actualité au cours des dernières semaines, a été le thème d’un congrès qui a réuni les membres de l’ABQ, du Groupe de recherche interuniversitaire en limnologie et en environnement aquatique (GRIL), du Regroupement des organismes de bassins versants du Québec (ROBVQ) ainsi que plusieurs professionnels concernés par le sujet.

Les conférences et plusieurs présentations données sous forme d’ateliers sont disponibles en ligne sur le site Web de l’ABQ.

Pour les consulter, rendez-vous ici, tout en bas de la page.


Retour au sommaire >>>

 

 

L’Atlas hydroclimatique du Québec méridional 2015 est publié (en ligne)!
Parce qu’il a entre autres la responsabilité d’assurer une gestion durable des ressources en eau qui transitent sur son territoire, le gouvernement du Québec a mis en œuvre le Plan d’action sur les changements climatiques (PACC) afin de renforcer la résilience de la société québécoise à la variabilité climatique par le développement d’outils supportant la réalisation de mesures d’adaptation. Dans cette foulée, la Direction de l’expertise hydrique du Ministère du Développement durable, de l’Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques (MDDELCC), en collaboration avec le consortium Ouranos, a publié en 2013 une première édition de l’Atlas hydroclimatique du Québec méridional. Fondé sur des pratiques de modélisation reconnues par la communauté scientifique, ce document présentait alors une synthèse de l’impact des changements climatiques sur les ressources hydriques du Québec méridional à l’horizon 2050. Cet atlas vient d’être actualisé et il est disponible en ligne.

Plusieurs nouveautés y ont été introduites, notamment l’ajout de territoires, dont ceux de la Gaspésie, de la Côte-Nord et une portion de la Jamésie, de même que l’intégration d’une plus récente génération de simulations du climat « Coupled Model Intercomparison Project Phase 5 » (CMIP5) proposée par le Groupe d’experts intergouvernemental sur le climat (GIEC). Le document est également accompagné d’un feuillet « Faits saillants » à l’intention des décideurs et du grand public.

 

Retour au sommaire >>>

 

 

  • Événements à venir

 


26 novembre
Webconférence destinée aux Comités ZIP et aux OBV: Solutions basées sur la nature: comment réconcilier l’adaptation des communautés à celles des écosystèmes pour une meilleure viabilité
Organisée par: le ROBVQ et l'ARUC-DCC
Lieu: Centre Frédéric Back - Québec et en ligne
Plus d'information >>>

10 décembre
Forum régional sur l’eau en Chaudière-Appalaches
Organisé par: Les neuf Organismes de Bassins Versants (OBV) et le Conseil régional de l’environnement de la Chaudière-Appalaches (CRECA)
Lieu: Complexe des Seigneuries - Saint-Agapit
Plus d'information >>>

11 et 12 février 2016
Ateliers de transfert destinés aux comités ZIP et aux OBV : Outils et démarches pour renforcer la résilience au changement climatique 2e édition (plusieurs conférences)
Organisés par: ROBVQ et ARUC-DCC
Lieu: Centre Frédéric Back - Québec
Plus d'information >>>

Jusqu'au 18 mars 2016
Consultation sur l'inscription de l'anguille d'Amérique en vertu de la loi sur les espèces en péril
Organisée par: Ministère Pêches et océans Canada (MPO)
Plus d'information >>>

 

 

 

 

 

 

 

Pour tout commentaire, suggestion ou question sur ce bulletin, veuillez nous écrire à l’adresse: info@strategiessl.qc.ca

Pour consulter les archives du bulletin >>>

***

 

Stratégies Saint-Laurent est un organisme à but non lucratif qui regroupe les comités de Zones d’intervention prioritaire (comités ZIP) du Québec et des groupes environnementaux qui ont à coeur le Saint-Laurent. Sa mission première est de favoriser, par des modèles novateurs, la participation des collectivités riveraines dans la protection, la réhabilitation et la mise en valeur du Saint-Laurent.

L'Écho du Saint-Laurent est réalisé grâce à l'appui financier du gouvernement du Canada agissant par l'entremise du ministère fédéral de l'Environnement.

 
 
 
Stratégies Saint-Laurent • 870, avenue De Salaberry, bureau 105, Québec (Québec) G1R 2T9
Tél.: 418 648-8079 • Télec.: 418 648-0991 • info@strategiessl.qc.cawww.strategiessl.qc.ca