Numéro 17 • juillet 2012
 
 
 
 
 

L’Écho du Saint-Laurent est le bulletin d’information de Stratégies Saint-Laurent. Il est diffusé plusieurs fois par an par courriel et est archivé sur le site Internet de Stratégies Saint-Laurent. Il s’adresse aux membres et partenaires de Stratégies Saint-Laurent ainsi qu’à toute personne intéressée par les enjeux touchant le fleuve Saint-Laurent. N’hésitez pas le diffuser au sein de votre réseau de contacts.
Si vous ne parvenez pas à lire correctement ce bulletin, nous vous invitons à le télécharger ici.

Sommaire

Nouvelles de Stratégies Saint-Laurent

Nouvelles des comités de zones d'intervention prioritaire (ZIP)
Autres nouvelles Événements venir

  • Nouvelles de Stratégies Saint-Laurent

Baie-de-Beauport : Stratégies Saint-Laurent lègue sa murale 
Les 28 et 29 juin derniers, Stratégies Saint-Laurent réalisait une murale collaborative sur la biodiversité du Saint-Laurent à la Baie de Beauport, Québec. Cet évènement s’est déroulé en marge de la première Symphonie Grands lacs - Saint-Laurent.

Une trentaine d'artistes en herbe, âgés de 3 à 45 ans, sont venus y ajouter un coup de pinceau, parmi lesquels une majorité de jeunes entre 12 et 15 ans.
Parmi les participants, cinq (5) d’entre eux recevront, comme prix de présence, un abonnement d’un an à la revue Nature Sauvage, qui, pour la première fois cette année, comprend un volet sur le Saint-Laurent dans le cadre du Concours photo Québec couleur nature. Restez connecté sur notre site, nous publierons la liste des gagnants dans les jours à venir.

Cette murale constitue une approche de sensibilisation des citoyens, parmi lesquels, les jeunes, qui ont pu découvrir ou redécouvrir les espèces emblématiques du Saint-Laurent qui figurent sur la fresque. Elle s’inspire d’icônes fauniques et floristiques associées à des sites actuellement protégés ou en passe de le devenir, et illustre la vision des jeunes quant à l’avenir et à l’importance de préserver notre patrimoine écologique associé aux principaux écosystèmes et milieux naturels du Saint-Laurent. Cette œuvre a été réalisée avec la participation des muralistes de SoArtLes muralistes des peupliers et grâce au financement du Fonds nature Madeleine-Auclair administrée par la Fondation de la faune Québec.

L'évènement s'est clôt par le lègue de la murale à la Baie de Beauport où elle sera exposée.

Pour lire le communiqué >>>
Pour voir les photos de la murale >>>
Retour au sommaire >>>

Première Symphonie Grands Lacs – Saint-Laurent : le bilan
Les 26 et 27 juin derniers, se tenait, parallèlement au congrès des maires de l'Alliance des Villes des Grands et du Saint-Laurent, la 1ère Symphonie Grands Lacs - Saint-Laurent, initiée par le Secrétariat international de l'Eau (SIE) et soutenue, notamment, par Stratégies Saint-Laurent.

Le Rendez-vous de Québec a réuni une quarantaine d’individus, chercheurs, jeunes, membres des Premières Nations, acteurs économiques, représentants de la société civile, artistes et citoyens engagés, venant de tout le territoire du bassin, depuis le Wisconsin jusqu'aux Iles-de-la-Madeleine, concernés par l’avenir du fleuve.

Ces deux journées d'échanges autour de l'histoire, de la culture, des enjeux environnementaux, des usages et de la gouvernance ont permis de consolider la Symphonie, en aboutissant notamment à l'élaboration d'un appel citoyen des bassinois intitulé « des solitudes au ralliement» et qui sera diffusé dès que les participants du Rendez-vous en auront validé la version finale.

Le 28 juin, le SIE a également pu délivrer un premier message des Bassinois aux maires de l'Alliance des Villes des Grands Lacs et du Saint-Laurent, réunis en assemblée générale à Québec.

Pour lire les présentations >>>
Retour au sommaire >>>

Stratégies Saint-Laurent au Festivague
Le 7 juillet s’est tenu le Festivague MEC de Québec à la base de plein air de Sainte-Foy.
Sous un soleil ardent, les participants ont eu l’occasion d’essayer des activités nautiques qui leur étaient inconnues telles que le surf à pagaie, le bateau polynésien, ou le qajak groenlandais, en plus d’autres activités nautiques plus conventionnelles telles que le rafting, le canot, le kayak,  etc. En plus de ces activités découvertes ou de perfectionnement, MEC a aussi offert des formations gratuites de sécurité en mer, techniques de récupération, comment choisir un kayak d’occasion, etc.

Aussi, plusieurs organismes communautaires et à mission écologique étaient présents pour informer le public sur des problématiques liées au fleuve, et notamment, Stratégies Saint-Laurent, la SNAP de la région de Québec venue récolter quelques signatures pour la création de 12 aires marines protégées ainsi que le ROMM pour informer les citoyens sur les bonnes conduites à suivre lorsqu'on l'on pratique une activité sur l'eau ou sur terre afin de réduire notre empreinte écologique, notamment, sur les mammifères marins.

Petits et grands sont venus nous rencontrer pour échanger sur différentes problématiques relatives à l’eau ou pour partager des anecdotes touchantes à la rencontre des habitants du fleuve.

Retour au sommaire >>>

 

Amoureux du Saint-Laurent : à vos kodaks!
Les Photographes amateurs ou pros, à vos appareils : l'édition 2012 du concours Québec couleur nature est maintenant lancée.
Cette année, un nouveau volet sur le fleuve Saint-Laurent vient s’ajouter, de quoi marquer une belle et longue collaboration entre SSL et Nature Sauvage !
Notez que la nouvelle chaîne spécialisée de Radio-Canada, Explora vient de s’ajouter à la liste des partenaires du concours. Surveillez leur site, ils y publieront, dans les semaines à venir, des capsules sur le concours!
Ce sont plus de 11 500 $ de prix à gagner, parmi lesquels un séjour à l’Auberge de la montagne des Chics-Chocs ou encore un chèque-cadeau de l'agence de voyage Karavaniers Nature pour un séjour à l'étranger. Les photographies gagnantes des différentes catégories seront publiées dans l'édition d'hiver 2012/2013 de Nature sauvage.
Vous passez vos vacances en bordure du fleuve? Profitez-en, photographiez-le et envoyez vos clichés accompagnés du bon de participation.
La date limite pour envoyer vos photos est le 1er octobre 2012.

Pour voir le règlement du concours >>>
Retour au sommaire >>>

Nouvelles des comités de zones d'intervention prioritaire (ZIP)

Un nouveau visage à la direction du Comité Zip de la Baie des Chaleurs
Détentrice d’un baccalauréat en biologie ainsi que d’un second en enseignement des sciences au secondaire, Geneviève Lemoyne a quitté le monde de l’enseignement il y a près de trois ans pour se diriger vers la sensibilisation et la concertation en environnement. Ainsi, elle a successivement complété des mandats de chargée de projets auprès de l’Organisme de bassin versant Matapédia-Restigouche, du Comité ZIP Baie des Chaleurs et du Conseil régional en Environnement de la Gaspésie et des Îles-de-la-Madeleine (CREGÎM).

Forte de plusieurs années d’expérience en développement régional et en gestion d’organismes, notamment à titre de bénévole, Geneviève reprend la barre du Comité ZIP Baie des Chaleurs afin de relever les défis que représente la concertation en milieu côtier. Elle profitera également du récent déménagement de l’organisme à Bonaventure afin de solidifier les liens de partenariat qui existent déjà entre le Comité ZIP Baie des Chaleurs, le Conseil de l’eau Gaspésie Sud et le CREGÎM.

Retour au sommaire >>>

Comité Zip des îles-de-la-Madeleine : Un coup de pouce aux cours d’eau !
Une centaine de petits cours d’eau sillonnent le territoire des Îles-de-la-Madeleine : lesquels  offrent un habitat précieux, notamment à certaines espèces de poissons telles que l’Éperlan arc-en-ciel, l’Omble de fontaine, le Saumon atlantique et l’Anguille d’Amérique, qui les fréquentent sporadiquement au cours de l’année.
En 2010, certains intervenants des travaux publics municipaux se montrèrent désireux de réaliser des aménagements plus respectueux des écosystèmes en lien avec les cours d’eau. C’est ainsi que le Comité ZIP des îles-de-la-Madeleine met en place le projet «Un coup de pouce aux cours d'eau!» en 2011-2012.
Mené par Bruno Savary, biologiste, et d’une durée de 30 semaines, le projet fut soutenu financièrement par le Programme Interaction Communautaire et Ressources naturelles et Faune Québec, puis réalisé en partenariat avec six intervenants (municipalité et ministères).

Les principaux objectifs poursuivis étaient :
-Élaborer et offrir aux ouvriers des travaux publics (Municipalité, Transports Québec), un atelier formatif théorique et pratique d’aménagement durable d’infrastructures près des cours d'eau ;
-Offrir aux entrepreneurs un atelier de sensibilisation aux aménagements durables en milieux naturels ;
-Réaliser un outil technique pratique, vulgarisé, visuel et adapté aux besoins des clientèles cibles ;
-Restaurer des secteurs de cours d’eau perturbés par l’homme (enlèvement d'obstacles au passage du poisson, stabilisation de secteurs en érosion et élagage de plantation riveraine envahissantes).

Les résultats marquants du projet sont :
-La participation de 19 employés des travaux publics (cadres, opérateurs de machinerie, journaliers) à l’atelier formatif ainsi que l’accompagnement des ouvriers municipaux lors du remplacement supervisé de trois ponceaux routiers et du nettoyage de fossés de drainage situés à proximité ;
-La restauration de 2521 m² de cours d'eau, rives et milieu adjacents perturbés ;
-La réalisation d’un outil technique désormais disponible dans tous les véhicules municipaux.

Pour lire le communiqué >>>
Retour au sommaire >>>

 

Le Comité Zip du Lac Saint-Pierre : Préservation de l’île de Grâce
La Baie de l’île de Grâce offre une immense baie marécageuse, reconnue comme le site de frai et d’alevinage le plus important de tout l’archipel. Elle abrite aussi plusieurs espèces à statut précaire (plantes, poissons, oiseaux) et offre aux plaisanciers un site d’une beauté exceptionnelle. Mais les activités anthropiques ont des impacts néfastes sur le milieu naturel et donc sur les collectivités qui en dépendent.
Ce projet permettra à la collectivité de s’approprier son environnement, d’en jouir de façon responsable et de transmettre ce patrimoine naturel aux générations futures. Afin de contrer la dégradation de cet environnement, le Comité ZIP du lac Saint-Pierre répertoriera l’ensemble des facteurs dégradants, les causes possibles, et les conséquences de ces problématiques pour l’environnement et ses utilisateurs.

Ce projet permettra de réaliser :
- L 'aménagement de 501 mètres de berges s’érodant rapidement et contribuant à la détérioration de la qualité de l’eau;
- La stabilisation de 2 555 mètres de berge victimes d’une érosion moyenne à forte par des techniques de génie végétal;
- Le maintien et l’augmentation de la surface d’habitat faunique sur plus de 9 705 m2 grâce à la plantation de 2 215 arbres et de 5 110 arbustes;
- L'amélioration de la qualité de l’eau par des aménagements végétaux;
- Protéger, par la sensibilisation des communautés riveraines, acteurs locaux et utilisateurs  (plus de 10 000 individus) à la préservation du lieu et par la stabilisation des berges les quatre espèces à statut précaires.

Ce projet est soutenu, financièrement, par Shell Canada, la Fondation Hydro-Québec, Coca-Cola, WWF, la MRC Pierre De-Saurel, la municipalité de Sainte-Anne-de-Sorel, Environnement Canada, le ministère de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation du Québec, la MRC de Nicolet-Yamaska, Sarcel, COPERNIC, le ministère du Développement durable, de l’Environnement et des Parcs, CRRNT, AAC, la ville de Trois-Rivières, APPLIS, le Regroupement Québec Oiseaux, l’Aire faunique communautaire du lac Saint-Pierre, la Communauté des habitats fauniques des îles de Sainte-Anne-de-Sorel, excavation des îles et AFBF.

Retour au sommaire >>>

Les Comités Zip de la région montréalaise se concertent dans l’esprit de la gestion intégrée du Saint-Laurent
Le 14 juin dernier, dans l’optique de la mise en œuvre de la gestion intégrée du Saint-Laurent (GISL), les comités ZIP du Grand Montréal (Seigneuries, Ville-Marie, Jacques Cartier et Haut-Saint-Laurent), dont le territoire juxtapose celui de la Communauté métropolitaine de Montréal (CMM), ont participé à un atelier de mise en commun des préoccupations et enjeux qui s’inscrivent dans l’esprit de la GISL.
Une soixantaine de personnes y ont participé parmi lesquelles les membres du conseil d’administration ainsi que les membres réguliers des comités ZIP du Grand-Montréal. Stratégies Saint-Laurent y a également apporté son concours.
L’objectif de cet atelier consistait à identifier à quelle échelle d'intervention (territoire des ZIP ou CMM (future Table de Concertation régionale (TCR)), devraient être abordées les problématiques identifiées dans les Plans d’Action et de Réhabilitation Écologique (PARE) des Comités ZIP du Grand Montréal, et ce, afin d'identifier et de proposer des dossiers qui pourraient être inscrits au Plan de Gestion Intégrée Régional (PGIR)  de la TCR qui sera mise ne place sous peu.

Répartis selon les 3 enjeux prioritaires du Plan d’Action Saint-Laurent (conservation de la biodiversité, pérennité des usages et qualité de l’eau), les participants ont basé leur réflexion sur la nécessité de voir aborder, par la TCR, des dossiers impliquant une harmonisation des actions à l’échelle régionale, en tenant compte des contraintes et des besoins financiers et d’expertise.

Cet atelier constituait la première phase d’une démarche structurée de consultation et de mobilisation initiée par les comités ZIP, acteurs intéressés par les enjeux du Saint-Laurent. Nous pensons que cette initiative favorisera la mise en place de la GISL sur le territoire de la CMM.

Pour en savoir plus >>>
Retour au sommaire >>>

Autres nouvelles

ROMM : L’éco-plaisance sur le Saint-Laurent : La Voie à suivre!
Cette année encore, l’équipe du Réseau d’observation de mammifères marins (ROMM) poursuit ses efforts de sensibilisation orientés vers les plaisanciers par l'entremise d'une trousse remise aux plaisanciers du Québec maritime. Témoin de gestes posés par ces derniers à l'approche de baleines ou de sites d'échoueries, le ROMM a cru bon organiser une tournée de la quinzaine de marinas qui jonchent le territoire afin de remettre une trousse sur l'éco-plaisance, présentant diverses informations sur les bonnes pratiques à adopter en mer, les espèces en péril, le réseau québécois d'urgences pour les mammifères marins, les espèces aquatiques envahissantes, etc. Cette importante campagne de sensibilisation a débuté en juillet et se déroulera tout au long de la saison estivale 2012. Le ROMM participera également aux événements d'envergure liés à la plaisance sur le Saint-Laurent et dans les marinas afin de mieux rejoindre son public cible. Ce projet a été réalisé grâce à l'appui financier du Programme d'intendance de l'habitat des espèces en péril du Canada et en collaboration avec divers partenaires, dont les comités ZIP présents sur le territoire ciblé par le projet.
Vous êtes un plaisancier et souhaitez recevoir votre trousse? N'hésitez pas à contacter Véronique Nolet à l'adresse vnolet@romm.ca.

Pour en savoir plus
>>>
Retour au sommaire >>>

Bilan du congrès de l’Alliance des maires des villes des Grands Lacs et du Saint-Laurent
Plus de 180 personnes se sont réunies à Québec du 26 au 28 juin dernier à l’occasion de l’Assemblée annuelle et congrès de l’Alliance des villes des Grands Lacs et du Saint-Laurent. Hôte de la rencontre, le président de la Communauté métropolitaine de Québec et maire de Québec, monsieur Régis Labeaume, a été élu au poste de vice-président de l’Alliance. Monsieur Tom Barrett, maire de Milwaukee, a pour sa part été élu président de l’organisation.
En provenance du Québec, de l’Ontario et des États- Unis, les délégués ont participé à des échanges sur des enjeux communs en plus d’assister à des panels dont les thèmes tournaient autour de l’eau.
Au cours de l’événement, les maires ont entériné une importante déclaration sur la gestion durable de l’eau, afin de protéger les Grands Lacs et le Saint-Laurent dans le cadre de la gestion quotidienne et des investissements à long terme de la part des villes.
En soutien à la « Déclaration sur la gestion durable de l’eau », l’Alliance a rendu public un rapport sur la gestion durable des eaux municipales, lequel comprend des pratiques exemplaires utilisées par les membres, y compris une méthode d’évaluation et de reddition de comptes relative aux progrès réalisés dans des activités communes par les villes situées partout autour du bassin. Les membres seront invités à présenter leurs rapports publics sur la gestion durable de l’eau à la prochaine assemblée générale, en juin 2013. 
Stratégies Saint-Laurent, pour sa part, y avait délégué son nouveau président, monsieur Louis Charest, ainsi que Marc Hudon, président du Comité Zip du Saguenay et madame Hamida Hassein-Bey de la ZIP de Québec et Chaudière-Appalaches, pour représenter, respectivement, les milieux d’eau marine et d’eau douce.

Pour en savoir plus >>>
Retour au sommaire >>>

 

La vitrine maritime : une vision artistique des mondes maritimes
La Vitrine Maritime, tout nouveau site de diffusion public situé dans le Vieux-Montréal est dédié à l’art et la photographie s’inspirant des mondes maritime, nautique et aquatique. La première exposition à y être présentée est Montréal Maritime D’après Notman, et ce jusqu’en novembre 2012.
Extérieure et accessible gratuitement, La Vitrine Maritime souhaite accentuer le fait que Montréal est une ville ayant un riche patrimoine maritime, sensibiliser le public à se soucier du patrimoine maritime de Montréal, démocratiser le patrimoine maritime montréalais en situant l'exposition dans un lieu grand public visible pas tous, offrir aux passionnés de patrimoine maritime un lieu d'intérêt et d'interprétation, célébrer le Fleuve St-Laurent, le Port de Montréal et le Canal-de-Lachine et finalement, dans le cadre de la première exposition, rendre accessible une série de photos maritimes du XIXe siècle prises par William Notman.
Cette première exposition de la Vitrine Maritime est issue d’une étroite collaboration avec le Musée McCord. Grâce à la magie de William Notman (1826-1881), l’exposition fait revivre des scènes portuaires et maritimes de tous les jours, immortalisées à proximité du site historique sur lequel vous vous trouvez. Cent ans plus tard, Montréal, son port et ses travailleurs respirent encore au rythme des navires et des marins, toujours plus nombreux.

Pour en savoir plus >>>
Retour au sommaire >>>

 

Le vaisseau des amoureux du fleuve
ÉcoMaris vient de faire l’acquisition d’un grand voilier école à vocation environnementale, le Roter Sand. Importé d’Allemagne, ce navire amiral de la ville de Rimouski servira à faire de l’éducation relative à l’environnement, auprès des jeunes et des moins jeunes, à travers l’apprentissage de la voile.
Ce voilier est une excellente tribune itinérante qu’ÉcoMaris souhaite mettre à disposition des différents acteurs œuvrant pour le Saint-Laurent, lors d’escales un peu partout le long du fleuve. ÉcoMaris invite tous les membres des ZIP et autres amoureux du fleuve, qui seraient intéressés à donner un atelier ou conférence à bord, à les contacter.

Pour en savoir plus >>>
Retour au sommaire >>>

 

Événements venir

Du 10 juillet à novembre 2012
13e conférence mondiale des villes et des ports
Lieux : Nantes et Saint-Nazaire, France
Organisé par : l’Association internationale des villes et des ports (AIVP)

Pour plus d’information >>>

4 août 2012
La ville de neuville anime ses rives!
Lieu : Salle des fêtes de Neuville, la marina de Neuville et le parc nautique Maurice Grenier
Organisée par : La ville de Neuville
Pour plus d’information >>>

17 septembre 2012
Quel avenir y-a-t-il pour nos lacs et rivières?
Lieu : : Hôtel des Seigneurs à Saint-Haycinthe
Organisée par :
La fondation des lacs et des rivières du Canada
Pour plus d’information >>>

Du 27 et 28 septembre 2012
Positionnez-vous sur l’échiquier Plan Nord
Lieu : Hôtel Hyatt Regency à Montréal
Organisée par : Les grandes conférences Les Affaires

Pour plus d’information >>>

 

Pour tout commentaire, suggestion ou question sur ce bulletin, veuillez nous écrire l’adresse : info@strategiessl.qc.ca

Pour consulter les archives du bulletin >>>

***