Numéro 11 • octobre 2011
 
 
 
 
 

L’Écho du Saint-Laurent est le bulletin d’information de Stratégies Saint-Laurent. Il est diffusé plusieurs fois par an par courriel et est archivé sur le site Internet de Stratégies Saint-Laurent. Il s’adresse aux membres et partenaires de Stratégies Saint-Laurent ainsi qu’à toute personne intéressée par les enjeux touchant le fleuve Saint-Laurent. N’hésitez pas à le diffuser au sein de votre réseau de contacts.

Sommaire

Nouvelles de Stratégies Saint-Laurent

Nouvelles des comités de zones d'intervention prioritaire (ZIP) Autres nouvelles Événements à venir

 

  • Nouvelles de Stratégies Saint-Laurent

Stratégies Saint-Laurent déménage!
Dans la semaine du 17 octobre, Stratégies Saint-Laurent aménagera dans de nouveaux locaux! Toujours situé dans le Centre culture et environnement Frédéric Back à Québec, le nouvel emplacement de Stratégies Saint-Laurent ne situera qu’à un étage plus bas que l’ancien. Partageant actuellement ses bureaux avec une partie de la sympathique équipe d’Accès transport viables (ATV), lequel accueillera de nouveaux employés dans les semaines à venir, Stratégies Saint-Laurent possédera désormais un local qui lui sera totalement dédié. Malgré le brouhaha découlant de ce changement, Stratégies Saint-Laurent continuera à offrir le même service à ses comités ZIP et à ses membres, selon l’horaire habituel.

Voici nos nouvelles coordonnées, qui seront valides à compter du lundi 17 octobre :
870, avenue De Salaberry, bureau 105
Québec (Québec) G1R 2T9

Retour au sommaire >>>

 


L’automne, c’est le temps des… Commissions!
Les mois de novembre et de décembre s’annonceront chargés pour Stratégies Saint-Laurent. En effet, l’organisme en est à préparer deux rencontres de commissions, d’une durée de deux jours chacune, et qui consisteront essentiellement en des activités d’échanges et de transfert d’expertises sur des sujets variés touchant de près Stratégies Saint-Laurent et les comités ZIP.

D’abord, la Commission de zone d’eau douce se tiendra à la Biosphère de Montréal en novembre prochain (dates à confirmer). En plus des Comités ZIP Ville-Marie et Jacques Cartier, collaborateurs de l’événement, la Commission réunira les représentants des comités ZIP du Haut Saint-Laurent, des Seigneuries, du lac Saint-Pierre, Les Deux Rives et Québec Chaudière-Appalaches.

Puis, les 2 et 3 décembre prochains se tiendra la Commission de zone marine à Rimouski. Organisée en partenariat avec le Comité ZIP du Sud-de-l’Estuaire, cette rencontre réunira les représentants des Comités ZIP Saguenay, de la rive nord de l’estuaire, Côte-Nord du Golfe, Baie des Chaleurs et des Îles-de-la-Madeleine.

Pour les deux événements, la première journée, qui se tiendra à huis clos entre Stratégies Saint-Laurent et les comités ZIP, permettra de faire un tour de table afin de discuter des initiatives régionales ainsi que d’enjeux prioritaires ciblés par les comités ZIP présents. Suivront des activités d’échanges et de transfert d’expertises visant à adapter, sur une base volontaire, un ou des projets déterminés dans les comités ZIP.

La 2e journée des commissions en sera une d’échanges. En effet, cette journée, ouverte à tous, s’inscrit dans le cadre du projet La Symphonie Grands Lacs – Saint-Laurent : son eau, sa diversité, sa population et son avenir. Ce projet, coordonné par le Secrétariat international de l’eau (SIE) et soutenu par Stratégies Saint-Laurent, est une initiative citoyenne qui a pour but de sensibiliser la population sur l’importance de vivre dans le bassin hydrographique des Grand Lacs et du Saint-Laurent, de protéger cette richesse et, surtout, de créer des liens entre les citoyens par-delà les frontières. Les participants à cette journée seront donc invités à effectuer un exercice de vision sur l’avenir du bassin hydrographique des Grands Lacs et du Saint-Laurent et des conditions de vie qu’on y retrouvera en 2035. L’animation sera assurée par le SIE. Le ROBVQ est également un des partenaires de ces journées. Il mettra à contribution ses membres.

Si vous avez le Saint-Laurent à cœur et que vous êtes intéressé à participer à cette rencontre, communiquez avec Annie Lachapelle, responsable des communications chez SSL à annie.lachapelle@strategiessl.qc.ca ou au 418 648-8079, poste 2040.

Pour en savoir plus >>>

Retour au sommaire >>>

 

Stratégies Saint-Laurent s'allie à Québec-Océan
En septembre dernier, Stratégies Saint-Laurent a accepté avec enthousiasme l’invitation de Québec-Océan à devenir officiellement un de leur membre.

Québec-Océan souhaite ainsi étendre son réseau de membre en incluant les organismes sans but lucratif qui œuvrent pour la protection et la promotion des richesses environnementales du milieu marin, ainsi que les industries préconisant un développement durable des ressources marines. Ces alliances s’inscrivent dans la volonté de Québec-Océan de créer des relations plus étroites avec ses membres afin d’assurer un meilleur transfert des connaissances.

En outre, cette nouvelle association permettra à Stratégies Saint-Laurent d’avoir un meilleur accès aux connaissances océanographiques. En effet, SSL pourra notamment assister à des rencontres de Québec-Océan, être aux faits des dernières découvertes scientifiques et rencontrer directement les chercheurs œuvrant dans le domaine.

Cette nouvelle représentation s’inscrit dans l’approche de SSL correspondant à une amélioration constante d’acquisition de connaissances et d’expertises, au développement d’un vaste réseau d’intervenants susceptibles de soutenir les comités ZIP et donc, les collectivités riveraines du Saint-Laurent.

Québec-Océan est un regroupement stratégique financé par le Fonds québécois de la recherche sur la nature et les technologies (FQRNT). Sa mission est de favoriser la mobilisation des chercheurs québécois et la formation des étudiants afin d’assurer l’excellence de la recherche en océanographie et la diffusion du savoir.

Pour en savoir plus >>>

Retour au sommaire >>>

 

Stratégies Saint-Laurent impliquée dans une démarche concertée visant à faciliter l’établissement d’un réseau d’aires marines protégées (AMP) d’ici 2015
Le ministère du Développement Durable, de l’Environnement et des Parcs (MDDEP), par l’entremise de la table de concertation sur la conservation (TCC), a constitué un groupe de travail sur la conservation de la biodiversité du milieu marin du Québec (GTCBM). Stratégies Saint-Laurent a été invitée à participer aux travaux du GTCBM constitué de divers représentants ministériels, dont le MDDEP, Pêches et Océans Canada, Environnement Canada et Parcs Canada, des organes de recherche et d’enseignement (Institut des sciences de la mer de Rimouski et UQAR - Chaire UNESCO en analyse intégrée des systèmes marins - et des ONG (SNAP et Nature Québec).

Le GTCBM a pour mandat de formuler à la TCC des avis et des recommandations à l’égard de la mise en place d’un réseau d’aires marines protégées dans l’estuaire maritime et le golfe du Saint-Laurent. Le comité suggérera donc des pistes de solutions visant à favoriser l’acceptabilité sociale des projets d’AMP. Cette initiative a été amorcée à la suite de l’annonce du gouvernement québécois de protéger 10 % du territoire marin d’ici 2015.

Pour en savoir plus >>>

Retour au sommaire >>>

 

  • Nouvelles des comités de zones d'intervention prioritaire (ZIP)

Deux comités ZIP, deux nouvelles directrices générales!
Les comités ZIP du Haut-Saint-Laurent et Côte-Nord du Golfe ont chacun récemment accueilli leur nouvelle directrice générale.

Madame Erin O’Hare, directrice du Comité ZIP du Haut-Saint-Laurent
Diplômée de l’Université Concordia, Madame O’Hare détient un baccalauréat en environnement humain en plus d’une mineure en sociologie. S’intéressant particulièrement au développement durable et à la sensibilisation environnementale, la jeune femme a acquis de l’expérience en gestion de projets environnementaux tout au long de son parcours professionnel.

Ainsi, elle a mis en œuvre d’importants projets de développement durable dans la région du Haut-Saint-Laurent et à l’extérieur. En 2009, elle a été chargée de projet de la Route bleue au comité ZIP du Haut-Saint-Laurent. À l’hiver 2011, elle a occupé le poste de coordonnatrice de l’écoresponsabilité à la 46e finale des Jeux du Québec. Elle a également supervisé l’Éco-Centre de Beauharnois – Salaberry et a travaillé pour la Fondation David Suzuki.

Mme O'Hare a repris le flambeau de Mme Claire Lachance, qui a occupé le poste de directrice générale du comité ZIP du Haut-Saint-Laurent pendant 18 ans.

Madame Aurore Pérot, directrice générale du Comité ZIP Côte-Nord du Golfe
Madame Pérot est diplômée de l'Université de Moncton où elle a obtenu une maîtrise en biologie axée sur l'étude de la faune aviaire. Elle s'intéresse particulièrement à l'ornithologie et à la gestion des milieux naturels. Madame Pérot a d'ailleurs acquis beaucoup d'expérience dans ce domaine lors de son mandat au Comité ZIP Côte-Nord du Golfe, où elle a été en charge de la caractérisation des habitats littoraux d’intérêt en Minganie et de la restauration et la mise en valeur des habitats floristiques essentiels du Cap Ferré. En 2009, elle a provisoirement quitté le Comité ZIP pour vivre une expérience unique sur l'île de Crozet, dans les Terres Australes et Antarctiques Françaises. Elle y a hiverné 1 an en tant qu'ornitho-écologue afin d'assurer le suivi démographique des oiseaux et des mammifères marins. De retour au Comité ZIP depuis août 2011, la voilà fin prête à reprendre les rênes de l’organisme!

Stratégies Saint-Laurent profite de la publication du présent bulletin pour remercier madame Claire Lachance et monsieur Vincent Bénéteau pour leur implication au sein de leur comité ZIP respectif et pour leur dévouement envers le Saint-Laurent

Retour au sommaire >>>

 

Les Journées du Saint-Laurent : 20 ans, ça se fête!
Les 26 et 27 octobre prochains, le Comité ZIP de Québec et Chaudière-Appalaches invite tous ceux et celles qui ont à cœur le fleuve Saint-Laurent à participer aux Journées du fleuve Saint-Laurent. Sur le thème « 20 ans déjà, le fleuve Saint-Laurent pour tous », ces journées souligneront la 20e année d'un travail soutenu de conservation, de réhabilitation et de mise en valeur du Saint-Laurent par le Comité ZIP ainsi que par tous ceux qui ont contribué de près ou de loin à redonner ce majestueux fleuve à la population.

Le Comité ZIP de Québec et Chaudière-Appalaches souhaite rassembler les citoyens et les intervenants concernés par le fleuve Saint-Laurent provenant de tous les milieux : politique, municipal, gouvernemental, universitaire, de recherche, environnemental, industriel, socio-économique, maritime, portuaire, agricole, etc.

Le mercredi 26 octobre, assistez au forum « Le fleuve Saint-Laurent pour tous », qui réunira des citoyens et des intervenants de tous les horizons concernés par le fleuve Saint-Laurent. Des conférenciers de prestige aborderont tour à tour différents thèmes d’intérêt qui vous permettront de comprendre l'implication de différents secteurs et milieux pour protéger et redonner le fleuve aux citoyens.

Enfin, le jeudi 27 octobre, partez « À la découverte du fleuve Saint-Laurent » à bord du Louis-Jolliet et vivez une croisière-conférences en compagnie de membres de la famille Hamel de Croisères AML, invités d’honneur, ainsi que d’intervenants impliqués dans leur milieu. Suivra, en exclusivité pour les participants aux journées du fleuve Saint-Laurent, une visite guidée de la station d'épuration des eaux pour mieux comprendre le processus d'assainissement des eaux usées.

Pour en savoir plus >>>

Retour au sommaire >>>

 

Consultation publique à Montréal sur le PMAD : le mémoire du Comité ZIP Jacques Cartier reçoit un accueil favorable
Le 5 octobre dernier, lors d’une séance de consultation publique qui se tenait dans le secteur Montréal-Est, le Comité ZIP Jacques-Cartier a présenté un mémoire identifiant une série de recommandations et de commentaires qu’il jugeait nécessaire de prendre en considération dans le cadre de la mise en œuvre du Plan métropolitain d’aménagement et de développement (PMAD). Les objectifs poursuivis par ce plan ont trait notamment au développement de milieux de vie durables, à la protection et la mise en valeur des milieux naturels ainsi qu’à la reconnaissance des comités ZIP comme partenaires privilégiés de la gestion du Saint-Laurent, sur le territoire de la CMM

Le mémoire, présenté par Madame Sylvie Bibeau, directrice du Comité ZIP Jacques Cartier, a reçu un accueil favorable. On y a souligné, entre autres, l’importance d’inclure dans le PMAD la gestion intégrée du Saint-Laurent, et de considérer les quatre comités ZIP du territoire comme les organismes reconnus par les gouvernements pour la planification et la coordination des actions en matière de gestion du fleuve.

D’autres organismes ont également présentés leurs mémoires et ont, pour la plupart, souligné l’importance de conserver et même d’augmenter la protection des espaces verts et bleus. Certains ont proposé d’aménager les voies ferrées afin de favoriser les déplacements à vélo, d’autres proposaient d’augmenter la superficie des sites dédiés à l’agriculture urbaine ou d’aménager et de développer les zones à risque d’accident industriel majeur de façon sécuritaire pour les populations environnantes.

Au total, une quarantaine de citoyens préoccupés par le sujet s’étaient donné rendez-vous à cette séance de consultation publique, laquelle permettait à tous de s’exprimer librement.

Madame Bibeau tient d’ailleurs à souligner « le professionnalisme de la présidente, des deux vice-présidentes et des cinq membres de la Commission. Leurs questions, toujours pertinentes, ont permis d’éclaircir certains aspects des mémoires sans jamais mettre dans l’embarras les citoyens ».

Pour lire le mmoire >>>

Retour au sommaire >>>

 

Fin de la campagne Défi Bleu : les plaisanciers ont été nombreux à embarquer!
La 1re édition du Défi Bleu, qui s’est tenue du 3 juin au 4 septembre derniers, fut un véritable succès! L’objectif de cette campagne était d’inciter les plaisanciers de la grande région de Montréal à poser une ou plusieurs actions pour contrer les changements climatiques lors de la pratique de leurs activités nautiques. Au total, le Comité ZIP Jacques-Cartier, instigateur du projet, a rencontré près de 400 plaisanciers, et plus d’un quart d’entre eux ont pris part au Défi Bleu. Ils s’engageaient ainsi à réduire leurs émissions de gaz à effet de serre (GES) durant leurs activités nautiques.

De ce fait, la majorité des plaisanciers ont posé de deux à trois gestes chacun parmi les neuf proposés et les ont mis en action tout au long de la saison estivale. Et même si les plaisanciers posaient déjà des gestes pour contrer les changements climatiques lors de leurs activités nautiques, les défis que plusieurs ont choisi étaient ceux auxquels ils n’avaient jamais pensé ou qu’ils n’associaient pas nécessairement à la réduction des GES, comme d’alléger le poids de leur bateau ou de faire de la conavigation.

L’engouement des plaisanciers pour le Défi Bleu a permis au Comité ZIP Jacques-Cartier de dépasser tous les objectifs qu’il s’était fixés pour la première édition de cette campagne de sensibilisation. Il espère répéter l’expérience l’an prochain, mais cette fois, à la grandeur de la province afin de sensibiliser le plus de plaisanciers possible sur les changements climatiques.

Pour lire le communiqué >>>

Retour au sommaire >>>

 

  • Autres nouvelles

Début des consultations publiques du gouvernement : l'avenir du glofe est entre nos mains!
Au mois de septembre dernier, Madame Danielle Giroux, porte-parole de la Coalition Saint-Laurent et présidente d’Attention FragÎles a parcouru la Gaspésie, le Bas-Saint-Laurent et la Côte-Nord lors de sa tournée de conférences-échanges sur l'exploration et l'exploitation pétrolière dans le golfe du Saint-Laurent et sur les prochaines consultations du gouvernement du Québec dans le cadre du dépôt du rapport de l’Évaluation environnementale Stratégique (ÉES II).
Au terme de ces rencontres fort enrichissantes, Madame Giroux tire certains constats, notamment que la population n’était pas suffisamment informée et n’était donc pas au fait des enjeux et conséquences liés au projet d’exploitation pétrolière dans le golfe du Saint-Laurent. Pour Mme Giroux il s’avère « inconcevable que les gens ne savent pas ce qui s’en vient ». En effet, « plusieurs ne savent pas ce qu’est Old Harry, ni que la province de Terre-Neuve s’apprête à forer dès l’année prochaine ».

C’est ainsi que Madame Giroux a réussi à sensibiliser de nombreuses personnes des communautés côtières du golfe, et d'ailleurs au Québec - élus, pêcheurs, autochtones, ONG, scientifiques, et autres groupes d'intérêt et citoyens - à l’importance de participer aux consultations publiques du gouvernement sur l'exploration et l'exploitation pétrolière dans le golfe du Saint-Laurent. Ces dernières, qui ont d’ailleurs été amorcées le 3 octobre, devaient se terminer le 18 novembre. Or, elles ont dû être prolongées jusqu’au 2 décembre à la suite du retard de publication par le ministère des Ressources naturelles et de la Faune (MRNF) du rapport préliminaire sur les hydrocarbures dans le golfe du Saint-Laurent. Vivement et impatiemment attendu, ce dernier a finalement été rendu public au cours de la première journée des consultations publiques.

Initialement, l’ex-ministre Nathalie Normandeau s’était engagée à ce que le rapport synthèse de la firme GENIVAR soit disponible sur Internet un mois avant le début des consultations. Rappelons qu’en février 2010, la firme GENIVAR avait eu comme mandat d’effectuer une vaste évaluation environnementale stratégique (ÉES) afin d’évaluer la fragilité du golfe du Saint-Laurent et les conditions à suivre avant d’y permettre les activités pétrolières. Le bilan effectué par la firme s’avérait donc essentiel pour, entre autres, alimenter la réflexion sur la levée ou non du moratoire qui a cours présentement dans le golfe du Saint-Laurent. Le retard dans le début du mémoire de GENIVAR a donc suscité la grogne et l’indignation de la population et d’organismes environnementaux concernés.

Retour au sommaire >>>

 

Lancement du concours « Mon eau, c’est notre eau »
Dans le cadre du concours VidéEau – Édition Symphonie Grands Lacs & Saint-Laurent, le Secrétariat international de l’eau (SIE) invite les jeunes de 17 à 30 ans à soumettre un clip vidéo d’une minute ou moins sur le thème « Mon eau, c’est notre eau ». Les vidéos soumises doivent respecter l’objectif de sensibiliser le grand public aux enjeux entourant la gestion de l’eau dans différentes régions de la planète.

Ce concours fait partie des Rencontres internationales « Eau et Cinéma » (RIEC), qui se tiendront en mars 2012, lors du 6e Forum mondial de l’eau à Marseille. En plus de se partager 3 000 $ en prix, les gagnants du concours seront directement éligibles à la finale internationale des RIEC.

Date limite d’inscription : 31 décembre 2011

Plus d'information >>>

Retour au sommaire >>>

 

Nouveau visage à la direction générale de l’Observatoire global du Saint-Laurent
Monsieur Stéphane Richard devient le nouveau directeur de l’Observatoire global du Saint-Laurent (OGSL). Cette nomination s’inscrit dans la stratégie d’affaires de l’OGSL pour la période 2011-2014. Il prend ainsi la relève de Mme Joanne Hamel, qui cumulait aussi les fonctions de chef du développement Web. C’est à ce titre que Mme Hamel poursuivra son rôle au sein de l’OGSL.

Dans le cadre de ses fonctions, M. Richard sera responsable de l’atteinte des objectifs d’affaires et de croissance de la corporation, de maintenir et de développer des relations avec les membres actuels et futurs de l’OGSL tout en participant à l’élaboration de stratégies de positionnement de l’OGSL sur les plans national et international.

Détenteur d’un baccalauréat en administration de l’Université du Québec à Trois-Rivières (UQAR), M. Richard œuvre depuis plus de 18 ans dans le monde des affaires. Il a été à l’emploi de TELUS Québec et de TELUS Mobilité où il a occupé respectivement les fonctions de directeur de secteur du Centre de vérification multiservice et de directeur des opérations au service à la clientèle. En 2009, il devient directeur des ventes de MIRALIS avant de joindre EXOPC comme directeur des opérations.

Pour en savoir plus >>>

Retour au sommaire >>>

 

Le Salon des carrières maritimes : plus de 1 000 curieux à la Baie de Beauport!
Le Salon des carrières maritimes, qui s’est tenu du 29 septembre au 1er octobre à la Baie de Beauport, a été un véritable succès encore cette année! Plus de 1 000 visiteurs ont participé à la 3e édition del ’événement, organisé par le Comité sectoriel de main-d’œuvre de l’industrie maritime (CSMOIM), en collaboration avec le ministère des Transports du Québec. L’industrie maritime est un secteur dynamique qui offre un large éventail de métiers et carrières au Québec, en plus d'une rémunération bien au-dessus de la moyenne et un taux de placement de près de 100 %. Selon le CSMOIM, 2 300 personnes sont actuellement en emploi dans l’industrie maritime du Saint-Laurent. Si on additionne les emplois indirects, ce total grimpe à 18 000. On prévoit l’embauche de 7 400 personnes d’ici 10 ans dont près de 3 000 en personnel navigant. Le Salon des carrières maritimes offre donc aux jeunes de niveau secondaire et au public en général la chance de vivre une expérience interactive riche en découvertes sur le travail maritime, en mer ou dans les ports. Ateliers pratiques, conférences, rencontre d’exposants, visites de navires, etc. sont autant d’activités qui ont permis aux visiteurs de se familiariser avec un secteur d’emploi d’avenir, mais souvent méconnu.

Pour en savoir plus >>>

Retour au sommaire >>>

 

  • Événements à venir

12 octobre au 2 novembre 2011
La parole est vous! - Consultations publiques sur la gestion de l’eau en Haute-Côte-Nord
Lieu : Différents lieux de la Haute-Côte-Nord
Organisées par : Organismes des bassins versants de la Haute-Côte-Nord (OBVHCN)
Pour plus d’information >>>

15 octobre 2011
1er Forum citoyen de la collectivité de Baie-Comeau
Lieu : Pavillon Saint-Sacrement, 2269, rue Alice, Baie-Comeau
Organisé par : La Ville de Baie-Comeau

Pour plus d’information >>>

21 octobre 2011
Colloque « J’ai le goût de l’eau »
Lieu : Salle municipale de Sainte-Julienne, 1380, route 125
Organisé par :
La Corporation de l’aménagement de la rivière l’Assomption (CARA)
Pour plus d’information >>>

22-23 et 29-30 octobre 2011
La nuit des eaux troubles
Lieu : Aquarium du Québec, 1675, avenue des Hôtels, Québec (Québec) G1W 4S3
Organisée par :
Aquarium du Québec (SÉPAQ)
Pour plus d’information >>>