photo_header_a_propos3

Plan Saint-Laurent

Programme ZIP

En 1994, dans le cadre du plan d’action Saint-Laurent Vision 2000 (SLV 2000), les gouvernements du Canada et du Québec ont signé une entente cadre avec Stratégies Saint-Laurent pour la mobilisation et l’implication des communautés riveraines en vue de la mise en place et de la promotion du programme Zone d’intervention prioritaire (ZIP). Ce programme vise à promouvoir une meilleure connaissance de l’environnement fluvial en vue de favoriser la réalisation d’initiatives locales en matière de protection, de restauration, de conservation et de mise en valeur des usages et des ressources du Saint-Laurent, dans une perspective de développement durable.

Le plan d’action SLV 2000 a été renouvelé pour une cinquième phase (de 2011 à 2026) sous le nom de Plan Saint-Laurent pour un développement durable.

La démarche du programme ZIP, illustrée ci-dessous, est réalisée pour chaque territoire identifié comme zone d’intervention prioritaire.

Schéma démarche du programme ZIP

La création d’un comité ZIP

Le point de départ de l’action communautaire passe par la mobilisation et la concertation des communautés riveraines dans un tronçon du Saint-Laurent. Il y a alors formation d’un comité de zone d’intervention prioritaire (comité ZIP).

Le bilan environnemental

Pour chaque territoire de comité ZIP, un bilan environnemental des connaissances est rendu disponible. Ce document est réalisé par une équipe de chercheurs des gouvernements fédéral et provincial. Cette synthèse de l’information, sous forme de rapports techniques, présente les aspects biologiques, physico-chimiques, socio-économiques et ceux associés à la santé humaine pour chaque tronçon du Saint-Laurent, ainsi que pour les rivières Saguenay, des Prairies, des Mille Îles et le lac des Deux-Montagnes.

La consultation publique

Le comité ZIP invite les acteurs de son territoire à discuter du bilan environnemental et à identifier, par consensus, des priorités d’intervention pour le territoire. Ces dernières serviront ensuite à bâtir un plan d’action. Pour aider les comités ZIP dans la préparation de cet événement, Stratégies Saint-Laurent a développé un Guide de préparation des consultations publiques >>> .

Le plan d’action

Le plan d’action et de réhabilitation écologique (PARE) est élaboré par le comité ZIP en concertation avec les acteurs du milieu. Le PARE sert à déterminer les mesures à prendre, en fonction des priorités identifiées lors de la consultation. Un Guide d'élaboration des PARE >>> a été réalisé par Stratégies Saint-Laurent afin d’uniformiser le contenu des PARE entre les comités ZIP. Pour voir la liste des PARE disponibles, cliquer ici >>>.

La mise en œuvre d’actions

La mise en œuvre des actions du PARE favorise l’implication des communautés pour la réalisation de projets concrets, entre autres, par les comités ZIP. Un appui technique et scientifique gouvernemental est fourni aux comités ZIP pour la réalisation des projets. Pour voir des exemples de projets réalisés par les comités ZIP, voir la section DOSSIERS ET PROJETS.

Le suivi et la diffusion des résultats

Le suivi du PARE est une activité importante qui permet d’atteindre l’objectif de rendre le plan d’action dynamique et évolutif. Ce suivi permet de conserver l’intérêt et la mobilisation de tous les intervenants du milieu et des communautés riveraines, en démontrant la réalisation d’actions concrètes et l’obtention de résultats tangibles.

Enfin, dans le cadre de l’entente avec le Plan d'action Saint-Laurent, chaque comité ZIP a la responsabilité de diffuser les résultats de ses actions au grand public. Cette diffusion des résultats passe par des outils d’information comme un bulletin périodique, un site Internet et les médias régionaux.

Grâce à ce processus, les communautés riveraines, avec tous les secteurs d'activités qui y sont représentés, jouent un rôle clé dans la sauvegarde du Saint-Laurent.


Pour en savoir plus >>>

PARTAGER

Réalisation et hébergement signés tegara.ca

Admin